La piscine de Salzinnes

 
 
La piscine de Salzinnes, une institution emblématique qui disparaît
 

 
 

Malgré la mobilisation des salzinnois et les démarches du Collectif, le 1er décembre 2020, la piscine de Salzinnes a définitivement fermé ses portes, quelques semaines avant la date officielle prévue, sans que la Ville ait accepté d’engager un vrai débat citoyen.

Pour rappel, voici les différentes actions menées par Salzinnes Demain dans ce dossier :

  1. 27 septembre 2020: organisation d’une manifestation devant la piscine afin de sensibiliser la population et les autorités sur cette question.

  2. Fin septembre 2020: dans la foulée de la manifestation, un courrier a été envoyé aux 47 membres des Conseil et Collège communaux.
    Nous y formulions les demandes suivantes :
  • Suspendre pour 6 mois la décision définitive de la fermeture de la piscine de Salzinnes.
  • Organiser durant ce laps de temps un vrai débat avec les citoyens et tous les acteurs concernés autour de cette question :
                   « Préfère-t-on une piscine rénovée située à Salzinnes ou un nouveau complexe aquatique en dehors de notre ville ? » 
  • Dans tous les cas, nous demandons aussi à la Ville des garanties quant à l’affectation future du bâtiment. 
  1. 17 décembre 2020: réception d’un dossier technique complet envoyé par le cabinet du Bourgmestre.

  2. 3 février 2021: après une lecture attentive du dossier reçu, Salzinnes Demain adresse au Bourgmestre une réponse en posant les questions suivantes, questions essentielles afin d’assurer une information citoyenne en toute transparence :
  • Les coûts réels d’entretien et de fonctionnement de la Piscine de Salzinnes
    Les différentes installations communes entre la piscine et le centre sportif Tabora ne permettent pas d’évaluer avec exactitude les coûts liés à l’utilisation de chaque infrastructure. Ce constat est particulièrement dommageable, particulièrement lorsque les conséquences sont aussi significatives.

  • L’estimation budgétaire des travaux
    Entre février et septembre 2019, le budget estimé pour les rénovations est passé de 6 M EUR TVAC à 11,6 M EUR TVAC. 
    Comment le budget peut-il avoir doublé si rapidement ? Il n’y a pas de réponse claire pour comprendre ce qui justifie cette augmentation.

  • Le montant repris pour les travaux dans toutes les communications officielles de la Ville
    Il est toujours fait mention d’un budget de 14 M EUR. Ce montant est la fourchette « haute », puisqu’il inclut les honoraires et frais d’étude, une marge supplémentaire équivalente à 10% du budget et surtout qu’il ne tient pas compte du subside régional qui est pourtant garanti (estimé à 3 M EUR).

  • La comparaison avec les autres piscines de Namur :
    Dans le Communiqué de presse, la Ville précise que c’est la piscine de Salzinnes qui était la plus mal en point.
    Or, dans les dossiers techniques transmis, il est pourtant précisé que le budget travaux par m² est similaire pour la piscine de Jambes et Salzinnes.
    Jambes serait-elle donc finalement aussi mal en point que Salzinnes ?

    De plus, un argument souvent avancé par la Ville pour justifier la fermeture concerne la pertinence d’une rénovation qui n’apporterait pas de gains spécifiques pour l’utilisateur.
    Le Communiqué de Presse de la ville précise « […] Une telle somme, pour ne quasi-rien avoir fonctionnellement de plus que l’actuel service, […] apparaît comme totalement déraisonnable ».

    Les rénovations des piscines de Saint-Servais et de Jambes ont-elles apporté des modifications fondamentales pour les utilisateurs ? Cela ne semble être pas le cas. 

 

Après six mois de long silence, sans autre complément d'information ni de réponses aux questions formulées en février par le Collectif, une communication du Bourgmestre (reprise par la presse en date du 11 juin) nous apprend que la Ville compte vendre le bâtiment sous conditions, à charge pour l'acquéreur de la création et de la gestion d’un bassin plus modeste à destination du public.

Tout en regrettant le procédé, nous prenons bonne note de l'intention formulée par le Bourgmestre de « […] veiller à associer à la réflexion de cette reconversion le Collectif Salzinnes Demain » .

Le Collectif rappelle à la Ville qu'une concertation bien comprise avec les citoyens implique d’associer ceux-ci avant les prises de décisions, sans quoi il est difficile de parler de participation mais davantage de communication.